Annie Levesque Bio & démarche

‹ Retour à Annie Levesque Bio & démarche

Annie Levesque - artisane TEXTILE

Annie Levesque – artisane TEXTILE

Formée en danse contemporaine et en arts visuels, j’ai exploré principalement la sculpture. Par la suite, j’ai travaillé comme peintre scénique où j’ai réalisé des décors de cinéma sur différentes productions américaines et québécoises.

Puis, c’est à la fin de mon baccalauréat en arts visuels que j’ai découvert le feutre. En fait, j’ai reçu le prix des arts et des fibres pour mon travail de sculpture. Ce prix consistait à exposer avec les autres lauréats à la Galerie Diagonale à Montréal.

C’est d’ailleurs là que, j’ai découvert les installations en laine feutrée de l’artiste Marjolein Dallinga. C’est elle qui m’a donné envie d’explorer cette matière si fascinante!

Il faut savoir que plusieurs peuples de l’Antiquité (Chinois, Grecs Romains, etc.) ont utilisé le feutre pour ses propriétés isolantes et respirantes. Que ce soit pour la fabrication des vêtements : chaussettes, bottes, chapeau, etc., l’habitat : yourte, tapis ou encore pour l’armée : rembourrage de selles ou d’armures, le feutre a rempli moult fonctions au cours des millénaires.
Feutrer la laine est un réel travail physique. Tout le corps participe à la transformation de la matière : la laine est mouillée, savonnée, frottée, refrottée, roulée et jetée avec force. Toute cette « chorégraphie » permet aux fibres de la laine de s’emmêler et de créer des pantoufles solides et confortables.

Faire des chaussons en laine feutrée réunit tout ce je que j’aime : les couleurs, la matière soyeuse, l’effet du hasard dans la superposition des couleurs, l’aspect physique et sculptural du travail .

Laisser un commentaire